Historique du Rite de Memphis...

À la Gloire du Sublime Architecte des Mondes
Suprême Conseil des Rites Confédérés
pour la France et ses Dépendances Internationales

Rite de Memphis
oeuvrant au sein de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm
Filiation directe des Grands Hiérophantes : Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL, 
succédée par le Souverain Grand Maître  Général et Grand  Hiérophante Mondial  Joseph CASTELLI

RES CREATA EST ALIA FORMA INCREATÆ

Historique de l'Ancien et Primitif Rite Oriental de Memphis

En 1792, quatre ans après la fondation de l'Ordre Oriental de Misraïm, la R+C Pythagoricienne, dont le siège était toujours en Italie, fit initier ses adeptes, en grand secret, au rite de Misraïm. La R+C Pythagoricienne existe depuis 2000 ans : d'abord en tant que « Fraternité de Pythagore » au temps de la Rome antique, puis en tant qu'Ecole Chrétienne Gnostique jusqu'à sa réforme moderne de Rose+Croix Pythagoricienne.
Dans les années 1797-1798, les FF:. de l'Ordre, et en particulier les FF:. R+C Pythagoricienne, durent fuir à Palerme l'invasion autrichienne. Là, ils réformèrent le Rite de Misraïm, réforme déjà étudiée à Venise, mais qui demeurait toutefois dans un cercle intérieur à l'Ordre du Rite de Misraïm. Cette réforme prit la dénomination officielle de Rite Ancien et Primitif de Memphis (1801).
En 1801, en une réforme du Rite de Misraïm est étudiée à Venise, mais qui demeurait toutefois dans un cercle intérieur à l'Ordre du Rite de Misraïm. Cette réforme prit la dénomination officielle de Rite Ancien et Primitif de Memphis (1801).
C’est Samuel HONIS, Égyptien du Caire, Français de cœur qui introduit en 1814 le Rite de Memphis. La première Loge, les Disciples de Memphis se réunit à Montauban.
En 1814, existait à Montauban, une mission particulière, initiée par les Frères de Venise, selon l'ancienne Rituélie du « premier » Memphis. De retour en France, plusieurs officiers, rescapés de la campagne napoléonienne d'Égypte, fondent à Montauban la Loge « Les Disciples de Memphis » laquelle, immédiatement après deviendra la Loge Mère de l'Ancien Rite Oriental de Memphis. Parmi les membres fondateurs de cet extraordinaire Atelier, on trouve l'Officier d'origine Italienne, Gabriel Mathieu MARCONIS DE NEGRE (son fils deviendra ensuite l'héritier de la Tradition Maçonnique que le Rite de Memphis avait ramené d'Égypte). 
Le 25 Mai 1815 de l'intense et productive activité maçonnique développée par la Loge « Les Disciples de Memphis », est issu l'Ancien et Primitif Rite Oriental de Memphis, le F:. Samuel HONIS est proclamé Grand Maître de la Grande Loge de ce Rite.
L'histoire de l'Ancien et Primitif Rite Oriental de Memphis retient que F:. Gabriel Mathieu MARCONIS DE NÈGRE fut son Grand Hiérophante le 21 janvier 1816.
C'est le 29 mars 1816 que la Grande Loge Osiris fut constituée. Le F:. Samuel HONIS, succède, en qualité de Grand Maître, le F:. Gabriel Mathieu MARCONIS DE NÈGRE grâce auquel le Rite acquiert une échelle rituelle de 95 grades.
Après la Révolution de Juillet et l’avènement de Louis-Philippe, le rite survivra tant bien que mal en France, d’ailleurs concurrencé par les activités de Jacques-Etienne MARCONIS de Nègre qui, après avoir été expulsé à deux reprises par des loges de Misraïm, fondera à Lyon le Rite de Memphis en 1838. 
Plus ancien témoignage de l'existence du Rite de Memphis, alors que Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE le dirige (la constitution du Rite par son père, Gabriel-Matthieu, en 1814, à Montauban, est incertaine).
Le 23 Mars 1838 Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE, ayant hérité de son père Gabriel, la succession de la Grande Maîtrise du Rite de Memphis, réveille et réactive le Rite en France et en Belgique. Le Rite Misraïm se restaure en 1838, pour sortir de sa clandestinité en 1839, très fatigué par les multiples persécutions politiques dont il fut l'objet.
C'est à cette occasion que la Rose + Croix Pythagoricienne et le Souverain Conseil Universel donnèrent délégation officielle au Frère Rose + Croix Pythagoricien 33ème   90ème   95ème Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE d'ouvrir les travaux en France, selon le Rite de Memphis.
Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE, en utilisant d'autres enseignements et filiations initiatiques d'origine égyptienne, élabora en 1839 un ultérieur système Maçonnique dénommé « Rite de Memphis ou Oriental ».
Le 11 janvier 1839 c'est Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE qui fut nommé Grand Hiérophante.
Au cours du Convent de Palerme de 1839, les degrés du Rite de Memphis furent portés à 92. Par la suite, le Souverain Conseil Universel, siégeant en Italie, portera les degrés des Rites Unis de Memphis et Misraïm à 95 pour les degrés initiatiques et à 96 et 97 pour les degrés dits administratifs, transmissibles dans le cadre d'une cérémonie particulière de Haute Théurgie, dans un premier temps ils s'articulait en 90ème grades qui furent ensuite portés, pour les besoins du travail initiatique, à 95ème, cela eut un très vif succès à Milan et en France.
Le Rite de Misraïm, directement gouverné par le F:. Marc BEDARRIDE, après de nombreuses vicissitudes, est définitivement absorbé par le Rite de Memphis.
Aux États-Unis, le F:. Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE implanta le Rite de Memphis an cours de l’année 1856. Il séjourna à New York entre novembre 1856 et avril 1857... Il installe John MITCHELL...
Le 7 mars 1856, le grand hiérophante du Rite de Memphis, Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE donne une patente à John MITCHELL pour former un Suprême Conseils des Sublimes Maîtres du Grand Oeuvre 90ème degré...
La même année est constituée à Alexandrie d'Égypte un Sublime Conseil du Rite de Memphis dont le Grand Maître sera Joseph DE BEAUREGARD. La charte établie par Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE donne tous pouvoirs pour constituer un Souverain Sanctuaire, le Grand-Maître en est le marquis Joseph DE BEAUREGARD.
Le 19 Novembre 1856 est fondé à New York un Souverain Conseil du 94ème Grade dont le Grand Maître sera le F:. Donald MAC LELLAN.
Le F:. Giuseppe GARIBALDI, fera initier certains de ses officiers, à Palerme, dans une L:. du Rite de Memphis.
Le 15 mai 1862, le Grand Hiérophante Jacques-Etienne MARCONIS de NÈGRE97°, allie administrativement le Rite de Memphis au Grand Orient de France. À Paris en juin 1862, le F:. Harry SEYMOUR, reçut le 95° puis le 96° du Grand Hiérophante Jacques-Etienne MARCONIS de NÈGRE 97°, ainsi que la patente pour créer le Souverain Sanctuaire des États-Unis d’Amérique, cette patente fût enregistrée administrativement par le Grand Secrétariat du Grand Orient de France, il est nommé Grand Maître du Souverain Conseil pour les U.S.A. 
En 1963, le Grand Hiérophante Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE 97°, délivre la Patente N° 2005 pour l'institution à Alexandrie d'Égypte d'un Temple Mystique et du Suprême Grand Conseil des Princes Patriarches Grand Conservateurs, 95° du Rite.
Le 21 Novembre 1868, le F:. Jacques-Etienne MARCONIS de NÈGRE 97° passe à l'Orient Éternel. Le Grand Orient de France n’aura plus le droit d’administrer le Rite de Memphis, car le F:. Salvatore Aventore Zola, sera désigné à titre provisoire Grand Hiérophante du Rite de Memphis à la place de Jacques-Etienne MARCONIS de NÈGRE.
Le 4 juin 1872, John YARKER reçut des États-Unis une charte pour la constitution d'un Souverain Sanctuaire du Rite de Memphis pour l'Angleterre et l'Irlande.
Le 21 Mars 1872, le F:. Salvatore Aventote ZOLA est nommé Grand Maître effectif du Grand Orient National d'Égypte et du Souverain Sanctuaire du Rite de Memphis. En Égypte, le Rite de Memphis se développa rapidement, sous l'impulsion du F:. Salvatore Aventore ZOLA, Grand Hiérophante et ceci jusqu'au règne du roi FAROUK.
Le F:. Salvatore Aventore Zola, le 11 janvier 1874 est élevé au titre de Grand Hiérophante à la place de Jacques-Etienne MARCONIS DE NÈGRE.
Le 19 Mai 1875, le F:. Giuseppe GARIBALDI est proclamé Grand Maître Honoraire ad vitam du Grand Sanctuaire du Rite de Memphis et reçois les 95ème et 96ème Grades.
Le 11 Janvier 1876, le F:. Salvatore Aventore ZOLA est élu Grand Hiérophante 97ème Grade du Rite de Memphis.
Le 25 octobre 1876, le F:. Salvatore Aventore ZOLA confère les 95ème et 96ème degrés et les « Arcana Arcanorum » au F:. Giuseppe GARIBALDI, il le nomme Grand Hiérophante pendant deux ans, puis Grand-Maître d’honneur « AD VITAM » du Souverain Sanctuaire d’Égypte. Il fallut ensuite attendre le Grand Convent de Misraïm et de Memphis à Rome organisé par le F:. Jean Baptiste PESSINA.
Le 15 novembre 1876, le Grand Orient d’Égypte délivre à l’italien Salvatore SOTTILE une charte constitutive d’un Souverain Conseil Général administratif de l’Ordre de Memphis pour l’Italie et la vallée de Palerme.
Le « Grand Orient de France » renonce à l’obligation pour les Francs-Maçons de reconnaître le Grand Architecte de l’Univers dans ses rituels au cours de son convent de septembre 1877. Il changea la rédaction d’une partie du premier article des Constitutions qu’il avait adoptées pour la première fois de son histoire en 1849 et qu’il avait une première fois modifiée en 1865.
Ce passage était rédigé comme suit en 1865 : Elle (la Maçonnerie) a pour principes l’existence de Dieu, l’immortalité de l’âme et la solidarité humaine. Elle regarde la liberté de conscience comme un droit propre à chaque homme et n’exclut personne pour ses croyances. Sa rédaction en 1877 fut modifiée ainsi : Elle a pour principes la liberté absolue de conscience et la solidarité humaine. Elle n’exclut personne en raison de ses croyances. Les quelques Loges dites Égyptiennes très spiritualistes des Rites de Memphis et de Misraïm au sein du Grand Orient de France démissionnèrent en bloc de cette Obédience qui prônai à tout va à bas la calotte.
De nombreuses Grandes Loges interprétèrent la nouvelle rédaction comme une déclaration d’agnosticisme, sinon d’athéisme, et cessèrent de considérer le Grand Orient de France comme un corps maçonnique régulier. La plupart des Grandes Loges des États-Unis ayant précédemment rompu avec le Grand Orient de France, neuf seulement estimèrent opportun de rappeler leur position.
En 1881, le F:. Jean Baptiste PESSINA, convoqua le Grand Convent de Misraïm et Memphis à Rome, pour compléter l'unification des deux Rites Memphis et Misraïm dans le monde entier.
Le F:. Giuseppe GARIBALDI « héros des deux mondes » lors du Grand Convent de Misraïm et Memphis à Rome, fut élu Grand Hiérophante Général 97ème degré, il unifia les Rites, Memphis et Misraïm, en un seul et unique Ordre, l’Ordre des Rites Unis de Memphis et Misraïm.
Le F:. Giuseppe GARIBALDI prit pour Substitut, (avec droits de succession et Membre Officiel du Souverain Sanctuaire de Venise), le Très Puissant Frère John YARKER d'Angleterre, qui était déjà Grand Maître du Rite Écossais Primitif et Grand Hiérophante du Royaume Uni de Grande Bretagne, d'Écosse et d'Irlande. En en cette même année, le F:. John YARKER reçut la charte du Rite Réformé de Misraïm de Jean Baptiste PESSINA, en échange d'une charte du Rite de Memphis. 
A Caprera le 2 juin 1882, le Frère Joseph GARIBALDI, passe à l'Orient Éternel, son Substitut, le Frère John YARKER prit automatiquement sa place. Il nomma à son tour son Substitut, le Frère Vilarino DEL VILAR, Grand Hiérophante d'Espagne et Membre du Souverain Sanctuaire de Venise. 
Le 15 juin 1890 Salvatore SOTTILE réveille le Rite de Memphis à Palerme et devient Grand-Maître du Souverain Sanctuaire pour l’Italie.
Les Constitutions et Règlements Généraux le disent à l'article 13, les Rites Confédérés de Memphis et de Misraïm, de part leur fusion en 1899, fusion préparée par le Grand Maître Giuseppe GARIBALDI dès 1881, constituent l'Ordre International du Rite Ancien et Primitif de Memphis‑Misraïm.