Chapitres...

Chapitres
de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm
Chevalier Prince Rose-Croix de Kilwinning et d’Hérédom 
46ème degré

COMMENTAIRES SUR L’ENSEIGNEMENT DU GRADE :
Note sur la dénomination de : Très-Sage Athirsatha (ou Athersatha)
Selon Vuillaume : contemplans annum, vel tempus.
C'est le titre donné à Néhémias, fils d'Achelaï. Quelques personnes ont pensé qu'Athersata était un nom propre ; c'est un titre qui désignait une fonction. Dans la Bible traduite de la Vulgate, on explique le titre d'Athirsatha par celui de Gouverneur des Prêtres.
Selon Delaulnaye : il faut écrire Thirschatha. (Variante : échanson du roi). Pour Vuillaume, ces mots expriment en hébreu ceci, « Examinant le Temps » (ou l’année), nos recherches, dit Robert Ambelain, ont abouti à: Fondeur de Dieu (littéralement: Fondeur prodigieux de Dieu Fort).
Ce qui s'applique, de façon parfaite, au rôle symbolique que le conducteur d'un chapitre maçonnique du 18ème degré devrait être. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas. Elle Artiste, Helias Artista, barbarisme sans signification correcte, ne sont que des déformations inhérentes à la transmission verbale défectueuse des mots hébreux Eliaz Athirsatha : « Prodigieux Fondeur de Dieu Fort… Il existe dans la métaphysique de la Kabbale et même du Judaïsme orthodoxe, une figure' céleste qui évoque ce Fondeur de Dieu. C'est le céleste architecte du Temple Idéal, décrit par Ézéchiel en sa formidable vision.
Note sur le Mot sacré I. N. R. I. : Le mot sacré est un tétragramme, formé par quatre signes, en l’occurrence trois lettres, dont l'une est répétée. Les Tuileurs disent : ce mot ne se prononce pas ; on nomme alternativement les lettres. On ne peut manquer de rapprocher ce tétragramme de celui de la tradition hébraïque, qui lui non plus ne se prononce pas ; il est formé de trois signes dont l'un se répète, soit au total quatre signes, dont on émet les sons : Iod, He, Vaw, Hé.  Les quatre lettres I. N. R. I. apparaissent tardivement dans le symbolisme rosicrucien ; les quatre lettres sont portées sur la croix ou bien sont dessinées dans les angles de la croix. Le modèle symbolique quaternaire sous la forme I. N. R. I. est celui de la Nouvelle Alliance. A l'époque où il apparaît en Occident, il n'est plus compris comme formé de signes auxquels correspondent des sons, mais comme des lettres en tant que signes abstraits de la tradition écrite.  Dès lors, on cherche quels sont les mots possibles, dont ces lettres pourraient être les initiales. On trouve, par exemple : Jésus, Nazarenus, Rex, Judoeorum. Jésus de Nazareth roi des Juifs inscription placée ironiquement sur la croix du Rédempteur.
  • Les Francs-Maçons la tirent de ceux-ci : Judée, Nazareth, Raphaël, Juda.
  • Les Philosophes Hermétiques en forment l'aphorisme suivant : Ignem Natura
  • Regenerando :   Itegrat   ou Igne,   Natura,   Renovatur,   Integra.
Meilleur encore est cet autre, dans lequel sont spécifiés les trois principes de l'Œuvre, Sel, Soufre, Mercure : Igne, Nitrum, Roris, Invenitur.
Enfin, en substituant aux lettres I. N. R. I. leurs correspondantes hébraïques on peut rapprocher les quatre mots :
1.   Iammin :               (Maria)
2.   Nour :                   (Ignis)
3.   Rouach :              (Ventur)
4.   Iebeschah :         (Arida, Terra)
Qui indiquent les quatre Éléments. L'usage de ces variantes répond à une insuffisance qui se manifeste lorsque l'on tente d'expliciter, en termes exotériques, un modèle symbolique ésotérique. 
La mémoire étant un acquis irréversible, l'on est prisonnier de la première interprétation reçue ; on ne peut s'en libérer qu'en multipliant les interprétations, ce qui efface le caractère exclusif de la première interprétation.
Dans cet esprit, nous reproduisons les interprétations sur différents plans, retenues par Robert Ambelain dans,  les Survivances Initiatiques Templiers et Rose-Croix.
Plan infernal : Iesus Nazareus Resurrexiz Incassum (Jésus de Nazareth est vainement ressuscité).
Plan matériel : Iesus Nazareus Rex Iudeorum (Jésus de Nazareth, roi des Juifs).
Plan psychique : Intra Nomen Pegnum Ieovah (La Force est en ton Nom, Seigneur).
Plan spirituel : Ineffabile Nornen Rerum Initium (Infinis sont les mystères du NOM). Les deux dernières propositions se rapprochent des interprétations cabalistiques proposées pour : Iod   Hé   Vaw   Hé
NOTE CONCERNANT LA ROSE ROUGE SUR LA CROIX :
Cette association est figurée sous deux aspects :
  • 1er - La Rose s'épanouit au centre d'une croix grecque (à branches égales)
  • 2ème - Quatre Roses sont disposées dans les quatre angles de la Croix.  
Selon le premier aspect, la Rose-Croix d'Orient a pour symbole une petite croix de bois au centre de laquelle est posée une rose de Jericho, rose qui reprend sa fraîcheur lorsqu'elle est immergée.
Elle croit dans les sables du désert ; elle est l'image de l'âme. Selon Robert Fludd, la Rose-Croix est le sang du Christ dont nos péchés ont été lavés.
Pour Fulcanelli dans ses « Demeures philosophales » la « Pierre » est « la rose rouge, la fleur du creuset ».
On notera le rapprochement de la rose rouge et du feu selon les alchimistes.
Selon le deuxième aspect, la Rose en héraldique signifie noblesse de cœur et d'âme.
Les 4 Roses évoquent les quatre vertus cardinales : Prudence ; Tempérance ; Justice ; Force.
Auxquelles correspondent : Feu ; Air ; Eau ; Terre. 
DES ATELIERS CAPITULAIRES OU CHAPITRES ROSE CROIX :
Pour la direction d’un chapitre de Chevalier Prince Rose-Croix de Kilwinning et d’Hérédom, il faut un minimum de neuf Officiers, ou sept seulement si l’effectif n’est pas suffisant.
  • Elias Athirsatha ou Très Sage, président, qui prend place à l’Est.
  • Un Premier Grand Gardien, qui dirige la vallée du Midi, et prend place à l’Ouest, du côté de la vallée du Nord.
  • Un deuxième Grand Gardien, qui dirige la vallée du Nord et prend place à l’Ouest, du côté de la vallée du Midi.
  • Un Chancelier qui prend place à l’Est, à la droite du Très Sage.
  • Un Chevalier d’Éloquence qui prend place à l’Est, à la gauche du Très Sage.
  • Un Trésorier en tête de la vallée du Midi.
  • Un Elémosinaire en tête de la vallée du Nord.
  • Un Grand Expert.
  • Un Maître des Cérémonies.
  • Un Garde du Temple.
DÉCORATION DU CHAPITRE :
  • Sur chaque plateau un flambeau avec cierge jaune.
  • Trois colonnes : une à la droite de l’Orient (en regardant celui-ci, une au Midi, la troisième au Septentrion.
  • Sur les Colonnes onze cierges rouges : (total 33).
  • Sur le côté gauche (au bas de l’Orient en regardant celui-ci), une pierre cubique sur laquelle on dispose une rose rouge, un flambeau avec cierge jaune.
  • Sur le plateau du Très Sage (en regardant celui-ci), à gauche le flambeau avec cierge jaune.
  • A droite, une Bible ouverte aux Prophéties.
  • Dessus un compas, une équerre, en triangle, au milieu une rose rouge.
  • Un glaive est posé en travers du Livre.
  • Une table rectangulaire est préparée sur le côté droit (en regardant l’Orient). Avec une étoffe blanche brodée de franges rouges.
  • Sur cette table : un brûle parfum.
  • Deux coupes d’argent ou de cristal.
  • Deux plateaux l’un avec le pain.
  • L’autre avec un flacon de vin.
  • Des serviettes blanches.
  • Un flambeau à sept branches, avec cierges jaunes.
  • Les charbons ardents.
  • De l’encens.
  • Autant de baguettes blanches que de présents.
SEPULCRE :
  1. Le lieu représente un chapelle funéraire.
  2. Tenture noire.
  3. Sol noir.
  4. Table longueur 2 mètres drapée de noir.
  5. Suaire noir.
  6. Suaire blanc.
  7. Les assistants étant debout, pas de sièges, ni de plateaux, si ceux-ci sont en place, il sont drapés de noir.
ACCESSOIRES :
  1. Cassolette garnie de braises.
  2. Myrrhe.
  3. Torchère garnie d’un gros cierge blanc.
  4. Bandeau noir.
  5. Gant blanc pour le candidat.
  6. Un maillet et un piquet de fondation.
  7. Un coussin carré noir, épais et résistant.
  8. Un crâne.
CHAMBRE DE REFLEXION :
Les anciens documents, les anciens rituels, donnent comme description, une petite pièce, avec une bougie sur une petite table, drapée de noir, sur les murs, figuration des symboles du cabinet de réflexion. Pas de texte
  1. Table drapée de noir.
  2. Bougie blanche.
  3. Un crâne, sur le mur.
  4. Un coq, sur le mur.
  5. Une faux.
  6. Un sablier, sur le mur.
  7. Les signes, du sel et du souffre.
ACCESSOIRES :
  1. Le cordon vert d’eau (chevalier d’Orient)
  2. Siège, recouvert de rouge
  3. Photocopie du serment
  4. Tablier, sautoir à l’Orient
LA CENE : 
  1. Se passe dans le chapitre.
  2. Table (longueur 2 mètres)
  3. Nappe blanche, bordée de franges rouges.
  4. Deux coupes d’argent ou cristal.
  5. Un plateau avec le pain.
  6. Un plateau avec un flacon de vin.
  7. Deux serviettes blanches.
  8. Le flambeau à sept branches.
  9. Un brûle parfum.
  10. Encens, myrrhe, benjoin,
  11. Baguettes blanches.
AGAPES : 
  • Dans la même salle, ou dans une salle séparée. Décoration de la table et décoration de la salle.
HABILLEMENT :
  • TABLIER : De satin blanc, doublure noire, bordure rouge. Sur la doublure, une croix rouge : sur le devant, peint ou brodé, l'un des côtés du bijou.
  • CORDON : Porté en sautoir, rouge d'un côté, noir de l'autre. Au bas du cordon est suspendu le bijou. Sur la pointe de ce cordon est brodée, du côté noir, une croix rouge, et de l'autre côté une croix noire.
  • BIJOU : Compas couronné, ouvert sur un quart de cercle entre les branches, d'un côté un aigle et de l'autre, un pélican. D'entre ces deux figures sort une croix sur laquelle est une rose. Dans le premier point de la réception, le bijou est voilé. Le cordon et le tablier sont tournés du côté noir.

Les Chapitres du 29ème au 53ème degré sont des Ateliers autorisés par le Souverain Sanctuaire à travailler et à conférer les dits grades conformément à la hiérarchie de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm.
Les degrés conférés par Les Ateliers de perfection et les Chapitres sont indiqués à l’article 15 des Grandes Constitutions et Règlements Généraux.
Nul ne peut être affilié dans un Chapitre, s'il n'est Maçon de l’Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm, ou d’un autre ordre ou d’une autre obédience et possédant régulièrement le Grade auquel travaille le Chapitre.
es Ateliers de perfection présenteront au Grand Secrétariat du Souverain Sanctuaire les Écossais de la voûte sacrée méritant à leurs yeux l’intégration au chapitre. Le Souverain Sanctuaire a le droit d'élever aux Grades Supérieurs les Frères et Sœurs qui habitent un Orient dans lequel aucun Chapitre n'est constitué.
Il pourra être créé un Chapitre par province sous la dépendance du Souverain sanctuaire national.
Les Loges Symboliques travaillant dans des provinces où il ne se trouve pas de Chapitre régulièrement constitué seront placées sous l'obédience directe du Chapitre de leur choix, mais de préférence, situé dans la localité la plus proche de leur Orient.
Le nombre de sept Maçons au moins possédant régulièrement le 46ème Grade est indispensable pour former un Chapitre.
Les prescriptions des Règlements Généraux sont applicables aux Chapitres comme aux Loges Symboliques.
Tout candidat reconnu admissible ne pourra être admis au chapitre qu'après qu'il aura obtenu l'assentiment du Souverain Sanctuaire, à cet effet, extrait du procès-verbal de la séance du chapitre constatant les titres du candidat seront adressée au Souverain Sanctuaire. Il ne pourra être procédé à la réception que lorsque l'autorisation de cette instance aura été obtenue.
Tout Écossais de la voûte sacrée entrant dans un Chapitre, prend l'engagement d'y payer ses cotisations ou redevances annuelles pendant trois ans au moins. Pour une direction d'un Chapitre de Chevaliers Rose-Croix, il faut dix Officiers, à savoir :
  • Très Sage Athirsatha
  • Premier Grand Gardien
  • Deuxième Grand Gardien
  • Chancelier
  • Chevalier d'Éloquence
  • Trésorier
  • Éléemosinaire
  • Grand Expert
  • Maître des Cérémonies
  • Garde du Temple
Le Très Sage Athirsatha est nommé directement par le Grand Maître National, sur proposition du chapitre il est choisi autant que possible parmi les anciens Officiers du Chapitre et doit posséder au moins le 65ème degré.
L'élection des Officiers d'un Chapitre a lieu dans la tenue qui suit l'équinoxe d'automne et leur installation dans la tenue suivante après que les livres de comptabilité du Chevalier Trésorier et du Chevalier Élémosinaire ont été vérifiés et que le procès-verbal des élections aura été envoyé au Souverain sanctuaire national.
Tous les Officiers sont rééligibles, ils ne peuvent cependant remplir les mêmes fonctions plus de trois années consécutives. Exception est faite pour les Trésorier et Élémosinaire.
Tous les Officiers doivent posséder au moins le 46ème degré. Aucun Chapitre ne peut être ouvert à moins que trois de ses Officiers et six membres ou un Officier du Souverain Sanctuaire soient présents.
Les Chapitres doivent avoir au moins quatre tenues solennelles par an. Les autres réunions seront réglées par le Très Sage, selon les besoins du Chapitre.
Tous les ans à lieu sous le nom d'Agapes, un banquet obligatoire pour tous les membres du Chapitre sans exception. (Jeudi de Pâques).